Comparatif home cinéma

Les meilleurs home-cinémas 5.1: comment bien choisir ? [Comparatif 2018]

Apprécier un bon film dans son canapé, tout en ayant la qualité vidéo et audio d’une salle de cinéma,est désormais possible grâce aux progrès de la technologie. Pour apprécier pleinement un bon film en haute définition dans son salon, il faut disposer d’un écran plat avec une haute résolution ou d’un vidéoprojecteur, et surtout du meilleur home-cinéma 5.1 (au minimum) pour un son de haute fidélité.​​​​

Dernière mise à jour : ​24 ​septembre 2018

L’image des téléviseurs s’est vraiment améliorée depuis quelques dizaines d’années, mais ces derniers n’ont pas vraiment la capacité d’émettre un son de bonne qualité. Il en est de même pour les vidéoprojecteurs, qui peuvent même carrément en être dépourvus. Les barres de son permettent également d'avoir un système hifi sans fil mais avec une qualité un peu moindre.

C’est là qu’interviennent les systèmes audio home-cinéma : ils sont composés de 5 enceintes capables d’émettre des sons à toutes les fréquences spécifiques aux films et d’amplifier le signal tout en l’améliorant. Un home-cinéma 5.1 dernière génération offre un son de très bonne qualité qui ramènerait presque à la réalité. En plaçant les enceintes satellites aux bons endroits, il devient possible de s’immerger dans le film qu’on regarde. Pour les audiophiles comme pour les cinéphiles c'est primordial. Vous pourrez ainsi vivre la meilleure expérience de cinéma, directement dans votre salon.

La place de meilleur home-cinéma est partagée par des marques qui ont su imposer leur puissance, leur qualité et leur technicité. Les home-cinémas Sony, systèmes hifi Philips et les ensembles Bose font partie des plus appréciés, notamment grâce à leur son de haute qualité et à leur plage sonore très large.

Lisez notre comparatif pour bien choisir !

Comparatif rapide : choisir le meilleur home-cinéma 5.1

Home cinema 5.1 : revues et avis des modèles sélectionnés

​Samsung HT-J4500

​Ce home-cinéma d'entrée de gamme de chez Samsung est une solution économique certes, mais terriblement efficace pour transformer son salon en mini salle obscure sans gros investissement.

Comme à son habitude, la marque coréenne propose un produit qui convient au plus grand nombre, et ne prend aucun risque : un design très classique, des commandes conventionnelles et un son équilibré.

Niveau connectique, il est équipée de HDMI, entrée optique, réseau RJ45 et d'un port USB. Il inclut aussi une fonction radio FM.

Le canal de retour audio ARC et DLNA sont bien sûr de la partie.

Le seul vrai point négatif de ce modèle est peut-être la télécommande, qui n'est pas de la meilleure qualité qui soit. Ce qui sauve, c'est que l'on peut s'en passer en pilotant directement le son par le téléviseur si on est aussi équipé en Samsung sur ce front-là.

Sony ​BDV-E6100

Ce modèle possède un son de très bonne qualité et dispose d’un système d’amplification performant qui permet d’obtenir un son clair et net. Ce home-cinéma dispose d’un grand subwoofer et de quatre enceintes à poser au sol, délivrant une puissance totale de 1000 Watts.

Les différentes enceintes surround de ce home cinéma permettent de répartir le son correctement dans la plage audio, la bonne répartition du son évite les trous. La qualité du son se fait sentir. Il fait partie des meilleurs home-cinémas du marché actuel.

Il inclut une fonction NFC pour y connecter rapidement son smartphone et jouer de la musique en streaming.

​Le lecteur Blu-ray intégré permet d'upscaler les DVD pour leur donner une qualité proche de la HD, ce qui est un atout lorsqu'on dispose d'une bibliothèque de films sur galette.

​JBL 510

Cet ensemble home cinéma ​JBL 510 bénificie d'un bon rapport qualité/prix, qui lui fait gagner sa place dans notre sélection. Bien que moins connue que Sony ou Samsung, JBL a su se créer au fil des années une solide base d'adeptes.

Ses satellites discrets aux dimensions de 133 mm x 95 mm x 94 mm sont facilement intégrables dans n'importe quel salon.

L​a qualité sonore convient parfaitement aux fans de cinéma, avec des basses profondes et des voix claires.

Niveau connectivité, c'est correct, avec HDMI, jack et optique. Cependant il est à brancher plutôt comme un pack d'enceintes, et non comme un vrai ampli home-cinéma.

Vérifiez sa fiche sur le site web d'Amazon.

Sony BDV-E2100

Ce modèle est ​le successeur du Sony DAV-DZ340.CEL, il est beaucoup plus pratique et plus maniable. En plus de disposer d’un récepteur Bluetooth, il peut se connecter aux appareils par Wi-Fi.

Il offre beaucoup plus de possibilités d’utilisation, vous pourrez le commander à distance en utilisant la télécommande et diffuser le son en utilisant votre téléphone ou votre laptop. Vous n’aurez pas à vous lever pour changer de playlist ou pour connecter votre ordinateur au home-cinéma.

L’ampli de ce home cinéma fait partie des plus puissants du marché actuel. Il utilise une technologie de filtrage très performante qui offre un son d’une très bonne qualité, elle se fait vraiment ressentir en écoutant de la musique ou en regardant un film HD avec des effets sonores époustouflants.

Le BDV-E2100.CEL possède 4 enceintes satellites qui diffusent parfaitement le son, la combinaison avec le caisson de basse et la puissance de l’ampli donne un mélange extraordinaire.

Pour obtenir un son optimal, vous devrez bien sur places les enceintes colonnes dans des coins opposés afin de fluidifier la répartition du son. Vous pourrez vivre l’expérience de l’HD avec un son 3D de qualité dans votre salon.

Allez le voir sur Amazon pour trouver le bon prix.

BOSE Acoustimass 6

Les home-cinémas de la marque Bose sont connus pour leur qualité exceptionnelle, et cela se confirme en regardant celui-ci. Il est parfaitement adapté pour les pièces de taille moyenne avec ses 5 enceintes compactes qui diffusent le son dans pratiquement toutes les directions.

C’est le home-cinéma qui offre un son qui se rapproche le plus de la réalité. Le pack d'enceintes peuvent être placées au sol, mais elles offrent une meilleure diffusion une fois accrochée au mur. Ce home-cinéma possède un module accoustimass qui lui permet de reproduire les fréquences les plus basses avec perfection, il est très pratique pour organiser des soirées et offre une animation très mouvementée.

Les fêtards apprécieront beaucoup le fait de pouvoir disposer d’un appareil comme celui-ci. Ce home-cinéma possède un ampli très puissant qui donne un son surround qui pourrait être comparé à ceux des grandes salles de cinémas.

Il émet un son très clair et peut atteindre une puissance inouïe sans pour autant émettre de bruits apparents. Le module accoustimass et les filtres audio s’allient parfaitement et découpent le son nettement en éliminant la moindre perturbation.

Le prix est élevé mais la qualité aussi. C'est le meilleur home-cinéma pour cette gamme de prix.

​Yamaha AYHT1840BL

​Il nous paraissait important de faire apparaître dans cette liste la vision de Yamaha pour le home-cinéma : un ampli imposant qui gère l'utra-haute définition 4K.

Comme d'habitude chez Yamaha, la qualité de fabrication est très bonne, et le rendu sonore est à la hauteur de nos attentes.

Attention cependant, il ne comporte pas de fonctionnalité Bluetooth, et quelques utilisateurs l'ont découvert trop tard. Bien que ce ne soit pas une fonctionnalité essentielle pour un système de salon, elle peut s'avérer très pratique si on écoute beaucoup de musique en streaming à partir de son téléphone.

Heureusement, il est possible d'y connecter un récepteur Bluetooth indépendant pour compenser ce manque.

Home cinema 4K : ​explications

La résolution 4K est en train de progressivement s'installer comme le nouveau standard des téléviseurs. Le choix de matériel acceptant cette résolution, jusqu'alors plutôt limitée, est en train d'exploser. Avec la baisse de prix importante de cette technologie que l'on a vue ces derniers temps, 2018 devrait être l'année où la 4K viendra détrôner la résolution "classique" Full HD 1080p dans les ventes.

Ce format étant particulièrement lourd à décoder, il faut que le matériel puisse suivre. Imaginez, en nombre de pixels, c'est comme piloter 4 dalles Full HD en même temps.

​Pour commencer, le nom : 4K c'est pour 4 Kilo pixels, donc 4000 pixels. C'est en effet à peu près la résolution horizontale de ce type de dalle. Pour rappel, la Full HD est standardisée à 1920×1080 pixels. Si on double le nombre de lignes et de colonnes, on se retrouve avec 3840×2160. C'est le format Ultra HD de la majorité des téléviseurs au format 16/9. On retrouve aussi parfois sous le terme 4K d'autres formats allongés, issus du cinéma, tels que du 4096×2160 ou 5120×2160. Cependant, ces ratios-là ne sont que peu exploités par les fabricants d'écrans, qui préfèrent se cantonner au 16/9 utilisé par les chaînes TV.

​Pourquoi la 4K

Au bout d'un moment, est-ce que le nombre de pixels ça fait encore une différence? On nous avait déjà vendu la Full HD comme étant l'ultime expérience cinéma, qu'il fallait mettre toutes nos économies dans une belle dalle plate, et maintenant on nous dit qu'en fait, il y a mieux...
Petite explication : lors de notre passage massif vers les écrans plats, la technologie des dalles lcd étant encore relativement jeune sur des diagonales aussi grandes. Rappelez-vous de la frayeur des "pixels morts" qui menaçaient tous ces bijoux de technologies. Gérer 2 millions de points par dalle c'était déjà éprouvant. Aujourd'hui, avec l'évolution du savoir-faire, ces pixels morts ne sont plus un problème très répandu, on peut donc augmenter avec confiance le nombre qu'on en met sur chaque dalle.

Le deuxième point c'est le nombre de données qu'il faut traiter pour diffuser l'image, et donc par le même occasion la taille des fichiers. Un disque dur traditionnel ne peut pas lire et écrire assez vite pour suivre le rythme effréné auquel transitent les informations de la 4K. Il a fallu attendre la démocratisation d'un autre type de mémoire, à savoir le flash, que l'on trouve dans nos Smartphones, tablettes, ainsi que les disques durs SSD.

Les fabricants ne le confessent donc pas ouvertement, mais avec la Full HD, ils n'étaient pas encore au niveau de netteté qu'ils auraient pu fournir si tout le reste avait suivi. Bien que l'on ne trouve pas l'image de son téléviseur Full HD pixelisée en tant que tells, l'œil humain est donc en réalité capable de distinguer bien plus de détails.

4K contenu

​Les plateformes de diffusion de contenu proposent de plus en plus de vidéos 4K, comme ici YouTube.

Un autre facteur qui rentre en compte dans la démocratisation de la 4K, c'est l'évolution culturelle de nos diagonales d'écran, qui continue à grandir sans cesse. Le marché (oui, oui, c'est nous) demande des dalles toujours plus grandes. En 2012, un téléviseur 40 pouces était considéré haut de gamme en termes de taille, en 2018, c'est la taille de base.

Si cette augmentation de diagonale d'écran se fait avec un nombre de pixels fixe, ces derniers vont commencer à être gros, et donc se voir sous forme de crénelage de l'image. La seule parade possible est de rajouter des pixels, d'où la 4K.

Pour résumer, les avantages de la 4K sont une meilleur netteté d'image, qui permet d'atteindre des diagonales d'écran plus grandes avec une image flatteuse.

​Sur quels critères évalue-t-on un home-cinéma 4K ?

​Le home-cinéma est composé d'un amplificateur qui récupère le signal vidéo, en extrait la bande son pour l'envoyer vers ses enceintes, puis renvoie l'image au téléviseur. Il est donc en plein dans le flux du signal vidéo 4K, et il est préférable qu'il ne le détériore pas. Certains amplis proposent leurs algorithmes d'amélioration du signal, qui ne se révèlent pas forcément utiles. Pour moi, il vaut mieux avoir un ampli qui ne touche à rien, plutôt qu'un modèle qui touche et qui dégrade.

Le nombre d'entrées est vital. Il doit être au moins aussi grand que le nombre de périphériques que l'on souhaite y connecter. On peut vite monter à un nombre important : Box TV, lecteur Blu-Ray, console(s), RaspberryPi... les sources sont de plus en plus nombreuses. En général on trouve 4 entrées HDMI, ce qui comble la plupart des utilisateurs, mais attentions aux modèles d'entrée de gamme, qui peuvent gratter un peu sur le prix en en proposant que 2.

Le nombre de voies de sortie est à considérer comme on le ferait pour n'importe qui home-cinéma, le choix de la 4K n'imposant rien de plus ou de moins. Ici on est d'accord sur le fait que 5.1 c'est le bon nombre. 7.1 c'est pour les puristes et ça n'apporte que peu d'expérience en plus.

L'encombrement peut entrer en compte dans la décision. Si possible, on suggère de prendre un ampli 'standard' qui est en général assez imposant, mais propose de meilleurs connectiques à l'arrière et une dissipation de la chaleur plus efficace et sans ventilateur. Ces modèles peuvent facilement être associées avec des enceintes au choix de chacun, et sont donc plus évolutifs.

Les kits sont quant à eux très faciles à mettre en place et il n'y a pas d'erreur possible dans la compatibilité des enceintes et de l'ampli. Les amplis de kit sont pour la quasi-totalité ultraplats, ce qui les rend beaucoup plus discrets et intégrables.

Font Resize